Prendre rendez-vous
leteletravailunfacteurdaccroissementdesinegalitessociales

Le télétravail, un facteur d’accroissement des inégalités sociales ?

Les disparités sociales dans l’entreprise ne sont pas une nouveauté. En fonction du type de poste, et d’autres variables comme l’ancienneté, des écarts de salaires parfois importants peuvent exister entre les membres d’une même équipe.

Ce qui change avec le télétravail, c’est l’impact de ces inégalités sociales sur les conditions de travail elles-mêmes. En effet, à partir du moment où les collaborateurs doivent travailler chez eux ou depuis un lieu tiers, ils se retrouvent confrontés à des inégalités notables en termes d’équipement et d’environnement de travail.


Heureusement, ces disparités ne sont pas inévitables. L’entreprise peut et doit se présenter comme acteur de justice sociale, pour lisser au maximum les inégalités liées au télétravail.

Comment le télétravail met en lumière et accentue les inégalités sociales

Le télétravail révèle et accentue les inégalités sur trois points principaux : l’environnement et les conditions de travail, l’équipement, et les compétences digitales.

Disparités d’environnement et de conditions de travail

En télétravail, les conditions au quotidien ne sont pas les mêmes pour un jeune stagiaire vivant seul dans un studio, que pour un manager disposant d’un bureau dédié au sein de son logement. Les parents qui habitent une petite surface avec leurs enfants, et qui peuvent difficilement s’isoler pour travailler, connaissent un autre type de contrainte.

Pour certains, le travail à la maison sera donc vécu comme un avantage, offrant plus de liberté et de flexibilité. Tandis que pour d’autres, il sera pénible, vécu comme un challenge avec de nouvelles contraintes à gérer.

Les inégalités sociales se manifestent aussi dans le choix du lieu de travail. En effet, en fonction de leur revenu, tous les collaborateurs n’ont pas la même possibilité d’accès aux espaces de coworking, bureaux à partager, hôtels et autres lieux adaptés au télétravail.

Inégalités d’équipement

Le télétravail est dépendant de l’accès aux technologies numériques. Or, tous les collaborateurs ne sont pas égaux en termes d’équipement : d’après le baromètre 2019 du numérique (Crédoc), 92% des membres d’un foyer à haut revenu sont équipés d’un ordinateur, contre seulement 64% pour les foyers à bas revenu.

La qualité de la connexion internet est un autre élément qui met en évidence les inégalités entre collègues : en fonction de l’abonnement souscrit, et de la zone de résidence, l’accès au haut débit peut n’être pas garanti. En particulier, les collaborateurs qui résident en zone rurale sont désavantagés : d’après une enquête de l’UFC Que Choisir réalisée en mars 2019, les débits dans les communes rurales sont en moyenne 43% plus faibles que dans les villes de plus de 30 000 habitants.

Enfin, certains formats spécifiques au travail à distance, comme les visioconférences, peuvent nécessiter un matériel plus onéreux : smartphone, caméra, casque équipé d’un micro…là encore, tous les collaborateurs n’ont pas accès à ces équipements.

La généralisation du télétravail vient donc accentuer l’impact de ce que l’on appelle la fracture numérique. Ce nouveau mode d’organisation du travail montre que la digitalisation est une transformation à deux vitesses, qui n’impacte pas toutes les classes sociales de la même manière. Et cette évolution à deux vitesses peut se constater à l’intérieur de l’entreprise, voire d’une même équipe, ce qui peut générer des blocages et des frustrations.

Inégalités de maîtrise des outils digitaux

La fracture numérique n’est pas qu’une question d’équipement ; elle est aussi une question de compétences. En effet, tous les collaborateurs ne sont pas égaux dans leur maîtrise des outils digitaux : ce que l’on appelle l’ “illectronisme” (absence de maîtrise des technologies numériques) touchait encore 17% de la population en 2019, d’après une étude de l’INSEE.

De manière assez attendue, les personnes les plus touchées par ce phénomène sont les moins diplômées, les plus âgées, et celles ayant les revenus les plus modestes.

Sans aller jusqu’à l’illectronisme, certains collaborateurs sont plus en difficulté que d’autres sur la maîtrise des outils digitaux. Pour toutes ces personnes, le passage au télétravail représente une difficulté supplémentaire ; en effet, le travail à distance demande d’être parfaitement autonome sur l’utilisation des outils digitaux, de manière encore plus marquée que dans l’entreprise, où la proximité des collègues facilite l’entraide.

L’entreprise comme acteur de justice sociale pour diminuer les disparités liées au télétravail

Afin que le télétravail soit un avantage pour tous, l’entreprise peut heureusement offrir des solutions concrètes pour freiner les inégalités entre ses collaborateurs.

Assurer un suivi des collaborateurs

La meilleure manière de pallier aux inégalités est d’abord de les identifier aussi efficacement et aussi précocement que possible. A distance, sonder le moral d’une équipe et de ses membres est moins évident qu’en présentiel ! Les entreprises doivent donc mettre en place un certain nombre d’outils et de routines pour évaluer les performances du télétravail, et la manière dont celui-ci est vécu au quotidien par les collaborateurs.

Cela peut se faire par une communication informelle entre les managers et leurs équipes, via des outils de messagerie. Les managers peuvent aussi organiser des rendez-vous réguliers, par exemple en visioconférence, pour évaluer le ressenti des collaborateurs et recueillir les difficultés de chacun. En complément, certaines entreprises mettent en place des enquêtes régulières sur le télétravail, ce qui permet d’obtenir des données précises pour mieux orienter leurs actions.

Faciliter l’accès et former les collaborateurs aux outils digitaux

Pour limiter les disparités liées à la technologie, les entreprises doivent renforcer leur politique d’accès et de formation aux outils numériques. Comme la digitalisation n’est pas un phénomène nouveau, la plupart d’entre elles ont déjà mis en place un certain nombre d’actions dans ce sens : mise à disposition d’ordinateurs portables et de casques pour tous les collaborateurs, journées de formation aux outils collaboratifs, ateliers de médiation numérique…

Pour les entreprises qui seraient à la traîne sur ces éléments, la généralisation du télétravail est une excellente occasion de rattraper leur retard ; il en va du bien-être et de la productivité des équipes. Pour celles qui les ont déjà mis en place, des améliorations peuvent toujours être apportées en cas d’inégalités persistantes : par exemple, la simplification de certains outils et de certains processus ; ou encore un accompagnement renforcé pour les collaborateurs en difficulté.

Proposer des espaces de travail adaptés

Enfin, le rôle des entreprises est aussi de faciliter l’accès à des espaces de travail adaptés, pour tous les collaborateurs quel que soit leur revenu. Cela permet d’assurer à chacun un confort de travail équivalent, lorsque le domicile ne le permet pas, et que les tiers lieux de type coworking ou hôtels sont trop onéreux pour certains.

Pour proposer des tarifs intéressants à leurs collaborateurs, les entreprises peuvent notamment nouer des partenariats avec des espaces de télétravail, ou des plateformes de réservation de tels espaces. Par exemple, en se tournant vers Naboo, elles permettent à leurs collaborateurs d’obtenir des réductions sur un large choix de séjours de télétravail.

Les logements disponibles sur Naboo sont parfaitement optimisés pour le télétravail : environnement calme, connexion Wi-Fi et 4G, mobilier adapté…le tout dans des lieux reposants, proposant des activités sportives et de loisirs pour se ressourcer en dehors des horaires de travail. Les séjours de télétravail sont un parfait compromis entre télétravail et évasion ; tout y est prévu pour améliorer sa productivité, dans un environnement agréable !

Parlez-nous de votre logement, on vous contacte !

On plaisante !

Toutefois, nous vous recommandons de ne conserver qu’un seul séminaire par an au maximum, et de permettre à vos collaborateurs de se retrouver plus régulièrement en séjours d’équipes productifs avec Naboo !

Ce sera moins cher, et nettement plus productif !

Prendre rendez-vous